© Thomas Devard
logo

Photographie de paysage : osez le téléobjectif

Quand on pense photographie de paysage le premier objectif qui nous vient à l'esprit est généralement un grand angle ou ultra grand angle qui nous permettra de capturer un maximum d'éléments. L'utilisation d'un 16mm sur un capteur plein format par exemple permet d'englober une vue à  96.57° alors qu'un 100mm limite la vue à 20.35°.

On pourrait donc penser qu'un téléobjectif n'est pas adapté avec la photographie de paysage et c'est une erreur, voici quelques arguments en faveur de ce type d'objectif.

1/ Isolez un élément.

L'utilisation d'un téléobjectif en photographie de paysage va permettre d'isoler un sujet.. Il arrive parfois qu'une vue n'offre pas d'intérêt particulier mais en y regardant bien, une partie du paysage qui s'offre à vous comporte une scène originale avec une ambiance particulière, de la brûme dans la forêt, une montgolfière passant au dessus d'un massif etc... Pour ce type de prise de vue seul un téléobjectif va vous permettre de capturer cette scène.

2/ Photographie minimaliste

Ce point vient compléter le précédent. Une photographie prise au téléobjectif va vous permettre de sélectionner le sujet et éviter les élements perturbateurs. On peut aussi cadrer serré sur un motif original dont regorge la nature. On obtient une image très graphique et originale qui permet de sortir de la photographie de paysage au grand angle.

3/ Utilisez la compression

Un téléobjectif va compresser l'image ainsi un élément très éloigné pourra être visible malgré la distance. Prenez un paysage avec une lune, prise au grand angle la taille de la lune sera minuscule dans l'image finale. Maintenant prenez un téléobjectif de type 70-200mm ou plus encore, cadrez sur la partie où apparaît la lune, vous obtiendrez une image où la taille de la lune sera assez importante pour faire partie intégrante de la scène photographiée.

Même principe en montagne avec les superpositions de plans comme ci-dessous : l'auberge semble proche des montagnes situées derrières, ceci grâce à compression du téléobjectif.

4/ Allez chercher les couleurs

Une belle photographie de paysage c'est une belle vue, evidemment, mais aussi et surtout une belle lumière, des couleurs incroyables qu'on ne peut obtenir qu'à l'aube ou au coucher du soleil ( + ou - 1 heure environ). On appelle ces moments les heures bleues ou heures dorées en fonction de la teinte. C'est l'ocassion de chercher une sujet proche du soleil, les couleurs n'en seront que plus intenses et vous obtiendrez des silhouettes très graphiques.

5/ Alliez les avantages des grands angles avec un téléobjectif

Si malgré tout vous souhaitez avoir une vue plus largetout en conservant cette compression alors il vous faudra passer par la réalisation d'un panoramique.

Par chance, ce type de photographie avec un téléobjectif est moins délicate qu'avec un grand angle. En effet l'importance d'avoir un rotation calée sur le point nodal est minime comparée à un panoramique avec grand angle.

Il vous suffit simplement d'être de niveau et de ne faire que des rotations d'un tiers environ afin de permettre au logiciel d'assemblage de trouver des points de repères.
Vous obtiendrez un panoramique offrant un point de vue original.

Galerie de tirages d'art

Retrouvez les tirages d'art, photographies tirées sur papier d'art limité à 30 exemplaires

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *